Accueil Consultez nos articles Rechercher Qui sommes-nous ? Cuisinez sans sel : recettes et astiuces

DIETETIQUE FACEBOOK

Sachez ce que vous mangez

Calculateur de calories

00Sel

Composition Florale

Qui est en ligne ?

Nous avons 35 invités en ligne

Accord Vins/mets

Habitat Ecologie

Y-A-T-IL UNE CRISE DE CONFIANCE SUR LES PRODUITS BIO ? Envoyer
Écrit par Brigitte Dussert   

Près de 50% des français avouent ne plus faire confiance aux produits bio. Est-ce dû aux prix plus élevés, au manque de preuve de l'avantage nutritionnel ??  L'agriculture Bio est règlementée par des chartes strictes quant aux méthodes culturales : pas de pesticides, de produits phytosanitaires, utilisation de la bouillie bordelaise....

Dans l'agriculture conventionnelle, on a le droit de répandre des substances chimiques qui  se retrouve sur le légume ou le fruit en dose infime, on mesure difficilement l'impact sur notre santé à long terme.. mais cela instaure des inquiétudes des consommateurs ce qui a provoqué un phénomène de mode. Les détracteurs du Bio accusent le fumier  qui développerait des micro-organismes pathogènes... chacun prêche pour sa « chapelle »

 

Les consommateurs veulent des chiffres exacts, des preuves, pour l'instant le manque de recul ne  permet pas d'affirmer si le Bio est meilleur pour la santé ou pas. C'est souvent une histoire de bon sens, de qualité organoleptiques à la dégustation, de « philosophie » qui conforte le consommateur dans ses choix.

 

Anecdote parlante : on a observé que 9 aliments bio sur 10 ne contenaient pas de résidus de pesticides de synthèse ou produits phytosanitaires. Une étude a été réalisée aux États-Unis par l'Université Emory (Atlanta) cela consistait à comparer les analyses d'urine de deux enfants l'un nourri au bio et l'autre de façon «conventionnelle » la conclusion a été que le taux de pesticides était 10 fois plus élevé dans les urines du second. Cela induit qu'il serait donc meilleur pour la santé d'éviter d'ingérer des pesticides de synthèse.  Mais rien n'est prouvé ! selon l'American Journal of Clinical Nutrition il n'existerait aucune différence de qualité nutritionnelle entre les produits bio et conventionnels, des résultas qui confirment ceux de l'Afsa en 2003.

 

Tout cela reste encore un peu nébuleux mais il y a de l'espoir, l'Agence nationale de l'environnement et du travail (Anses) « planche » sur le projet Pericles qui consiste à identifier les différents « coktails » de pesticides les plus problématiques pour notre santé notamment ceux qui perturbent notre système endocrinien, on devrait en connaître les résultats en 2012 et il est probable que cela aura une incidence sur nos modes de consommation et donc d'achat.

 

L'agriculture moribonde s'oriente souvent vers des seuils de rentabilité plus élevés et on ne peut la blâmer... il y va souvent de la survie de l'exploitation. Même si les produits bio se vendent plus chers cela ne suffit pas tout le temps à compenser le manque à gagner. Pour la plupart des producteurs, il s'agit surtout de convictions personnelles, d'engagement pour la « sauvegarde de la planète ».. Finalement la polyculture comme elle se pratiquant au « bon vieux temps » semblerait être la meilleure solution, mais là aussi il faudrait changer la politique agricole effectuée ces 50 dernières années... une reconversion totale de l'agriculture est-elle souhaitable ? surtout que dans beaucoup d'exploitations on pratique déjà la lutte raisonnée. La mode bio actuelle n'est-elle pas, hormis les pratiquants convaincus de la « première heure », devenue une alimentation de « classe supérieure » ?

 

Mise à jour le Jeudi, 26 Avril 2012 07:27
 

 

Copyright © Dietetique.com.fr - Tous droits réservés - Reproduction interdite - Mentions légales

moins de 5€_online_468x60_19

Sur Cinetv retrouvez toutes les bandes annonces vidéos des prochains films à sortir au cinéma

Bandes annonces cinéma HD – CinéTV

| More