Accueil Consultez nos articles Rechercher Qui sommes-nous ? Cuisinez sans sel : recettes et astiuces

DIETETIQUE FACEBOOK

Sachez ce que vous mangez

Calculateur de calories

00Sel

Composition Florale

Qui est en ligne ?

Nous avons 31 invités en ligne

Accord Vins/mets

Habitat Ecologie

Les plantes, compléments alimentaires Envoyer
Articles et brèves par thème
Écrit par Chantal Lamour Diététicienne   
Une alimentation équilibrée est indispensable à une bonne santé.

Des études ont montré l’existence, dans nos pays industrialisés, de catégories de personnes subcarencées.
Quelles solutions apporter?
Les quelques Compléments Alimentaires disponibles sur le marché peuvent-ils avoir un rôle bénéfique?
Ou en est-on à ce sujet en France? Et en Europe?
Mr Pedro Vicente Azua (spécialiste à la Commission Europènne) et Mr Jacques Karlson (secrétaire général de Synadiet)ont tenu une conférence à ce sujet.


Les Compléments Alimentaires existent depuis quelques décennies. Leur apparition date des années 70: ils répondaient à une demande essentiellement tournée vers la lutte contre l’obésite.
Dans les années 80, les produits allégés en Lipides et les édulcorants sont apparus.
Puis, durant les années 90, la prise de conscience du consommateur d’une relation alimentation/santé est née avec un objectif: le “bien-manger”.
Les industriels ont elaboré de nouveaux produits; quelques Compléments Alimentaires sont apparus. Mais, la réglementation française, basée sur des textes anciens, reste stricte et bloque considérablement l’extension de ce marché, par rapport aux autres pays européens.
Un autre frein existe: le tout puissant monopole pharmaceutique.

A PROPOS DES PLANTES:

La polémique n'est pas encore soulevée. L’utilisation des plantes en France est trés restrictive: 34 plantes sont reconnues contre plus de 300 en Belgique.

Des scientifiques du Comité Supérieur d’Hygiène Publique de France (CSHPF) ont répertorié récemment une liste de 360 plantes classées en 3 catégories:
- les plantes utilisées en alimentation courante sans restriction d’emploi,
- les plantes utilisées en alimentation courante avec restriction d’emploi,
- les plantes médicinales inscrites à la Pharmacopée et pouvant être utilisées en alimentation.

Des experts de l’Agence Francaise de la Sécurite Sanitaire des Aliments (AFSSA) vont maintenant travailler sur chaque plante et établir le rôle des “phytoconstituants”, leurs fonctions et leurs formes d’utilisations possibles et permises.

Les propriétés anti-oxydantes (prévention des maladies cardiovasculaires, cancers, vieillissement…) de certaines plantes (y compris des fruits et légumes) sont reconnues depuis plusieurs années.
D’autres substances (le bêta-carotène des carottes, les phytostéroides du soja) font et ont fait l’objet de travaux: leur rôle physiologique et protecteur est quasi démontré.

Les plantes pourraient donc bientôt être assimilées à des Compléments Alimentaires.

Mise à jour le Lundi, 24 Octobre 2016 16:08
 

 

Copyright © Dietetique.com.fr - Tous droits réservés - Reproduction interdite - Mentions légales

moins de 5€_online_468x60_19

Sur Cinetv retrouvez toutes les bandes annonces vidéos des prochains films à sortir au cinéma

Bandes annonces cinéma HD – CinéTV

| More